Nina épisode 3: le monde tel qu’on le connait…

Voilà donc un mois que Nina fréquente Lukas. Enfin, elle croit le fréquenter, il croit faire son travaille en conseillant et en aidant une patiente suicidaire à reprendre goût à la vie. Lukas est célibataire depuis plus de deux ans maintenant. Sa dernière relation avec une collègue italienne n’a durée qu’une petite année. Elle voulait se marier, avoir des enfants… Il est marié à son travail et ses patients sont ses enfants… Il y a eu des disputes, des crises, la séparation. Maintenant ils se croisent dans les couloirs de l’hôpital sans se parler, ils évitent leurs regards respectifs… 

Nina est d’une personnalité assez complexe et difficile à cerner. Elle se livre difficilement. Elle lui pose pas mal de questions mais ne dévoile rien de son propre malaise. Elle l’intrigue… Professionnellement bien sûr. Rien de plus. De toutes façons une femme comme elle ne pourrait jamais s’intéresser au petit médecin qu’il était… Jamais…

De son coté, Nina s’est mise à penser quasiment la même chose. C’est la quatrième fois qu’elle voit le jeune médecin et à aucun moment il n’a montré le moindre interêt à son sujet au delà de l’aspect professionnel. Mais ce n’est pas si important que cela en fin de compte, car au moins lui, il est là. Elle réussira à le séduire, c’est une question de temps…

« Madame, le docteur vous attend, veuillez me suivre s’il-vous-plait » – l’assistante de Lukas lui montre la voie de son bureau qu’elle connait pourtant parfaitement.

Il est là, il l’attend. Du haut de ses 30 ans, le jeune médecin a un air grave, les yeux fatigués suite à plus de 10 heures de travaille sans pause, mais il est là, attentif. Dès qu’il la voit ses yeux s’illuminent et un grand sourire s’inscrit sur ses lèvres.

« Bonjour »- dit-il « prenez place sur… »

Il n’arrive pas à terminer sa phrase que le téléphone portable de la jeune femme se met à sonner. Elle raccroche sans même voir qui était-ce.

« Vous pouvez répondre, c’est peut être important » dis Lukas.

« Si c’est important ils vont me rappeler »- dit la jeune femme alors qu’elle se dit à elle même que rien n’est plus important que lui en ce moment.

Et pourtant ce foutu téléphone se met à sonner à nouveau. Lukas la regarde droit dans les yeux. Elle sait que si elle ne répond pas, ils vont passer la séance à discuter sur les raisons de son refus de répondre. Il va encore lui dire qu’elle fuit la réalité et il se demandera pourquoi… 

Elle décroche. À l’autre bout du fil, sa copine Fatma semble en panique. 

« Allume la télé. »

« Fatma, je ne peux pas te parler maintenant, je suis chez le médecin, je peux t’appeler plus tard… »

« C’est urgent! Robert a été arrêté.
Robert, ton mari. Il passe à la télé. Il parait que la police saoudienne l’a arrêté ce matin à l’aéroport de Riyad. »

« Quoi! » Le cris de Nina réveille Lucas qui se lève de sa chaise et regarde avec inquiétude sa patiente.

« Ils disent à la télé qu’il a été arrêté suite à l’issue d’un mandat d’arrêt international pour corruption active et participation à une organisation criminelle à la demande d’un pays sud-américain, ils ne disent pas lequel. »- continue Fatma « Chérie, il faut rentrer immédiatement chez toi. La police genevoise est sûrement au courant, ils viendront forcement perquisitionner chez toi, si ce n’est pas encore le cas… »

Nina est sans voix… Glacée, choquée par ce qu’elle vient d’entendre, elle n’arrive plus à formuler un seul mot. Ses mains et ses pieds sont froids, elle a l’impression de s’être vidée de son sang, de toute forme d’énergie vitale, incapable de réagir, cloitrée sur la chaise du bureau de Lukas, effondrée…

Le monde tel qu’elle l’a connu jusqu’à maintenant n’existe plus…

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *